Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

Le général de Woillemont - Barkhane
Genie © Defgouv

Le général de Woillemont - Barkhane

« Contrairement à l'impression qu'on peut avoir, les armées des pays du G5 et Barkhane remportent des succès importants contre les groupes terroristes ».

« Les groupes terroristes n'ont plus de capacité tactique de prendre une ville et de la contrôler. Au Sahel, il n'y a plus de groupes terroristes capables de mener des actions d'envergure. Ca ne veut pas dire que la question est réglée, ça veut dire que le travail, les actions des armées du G5 et l'action de Barkhane a porté leurs fruits". 

« Ils restent dangereux comme tous les terroristes du monde, mais ils n'ont plus ce qu'ils ont à un certain moment appelé "l'industrialisation" du terrorisme, notamment dans le nord du Mali".

Mais comme le général aime à le rappeler, une guerre se gagne également sur d'autres champs que celui de la bataile armée. Ce que l'on nomme "la victoire", est notamment dépendante des instances diplomatico-politiques qui détiennent les clés du processus de pacaficiation : « l'action militaire n'a de sens qu'au service d'une avancée politique, une avancée de la réconciliation et des accords de paix ».

Commentaires

  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 15/09/2016 à 13h08

    J'adhere amplement aux conclusion de ce général et si Clausewitz disait substantiellement que la guerre n'est que la continuité de la politique d'une autre manière, la force seule ne peut de façon perenne assurer une victoire et cela se vérifie très souvent.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.