Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

La Suède offensive
suede © sweden

La Suède offensive

Le gouvernement suédois a décidé de dépêcher une compagnie (force de réaction rapide) sur l'île de Gotland (mer Baltique), avec l'intention affichée de répondre à une potentielle menace russe. En renforçant sa présence sur l'ile de Gotland, la Suède souhaite démontrer qu'elle n'est pas dépossédée de toute volonté quant à souveraineté.

Le menace russe dont il est question, a été relatée par le quotidien Dagen Nyheter, mais aucune information ne relate la nature de cette "menace". L'objet étant classé confidentiel.

Pour 2018, il est prévu un déploiement permanent de 150 militaires sur l'île qui seront accompagnés dans leur tâche, de pièces d'artillerie Archer (BAE System). 

C'est une évolution marquante pour l'Etat qu'est la Suède, puisque l'Etat scandinave se refuse à toute déclaration belliciste depuis Charles XIV Jean (Bernadotte). Selon les analystes, soit le Suède est poussée par les Etats-Unis à avoir une attitude plus ou moins tapageuse, soit le renseignement nordique a décelé une information justifiant une inquiétude. 

Commentaires

  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 26/09/2016 à 21h57

    "mais aucune information ne relate la nature de cette "menace". L'objet étant classé confidentiel..." > les signes ostentatoirs de cette menace sont connu dans le sens ou ils ont fait régulièrement l'objet de commentaires dans les médias - Ils sont principalement de deux ordres; l'activité sous marine "anormale" dans sa fréquence et dans sa proximité des côtes suédoises avec des suspicions rocambolesques d'espionnage par des mini sous marins et le même schéma de menace par voies aériennes, recrudescence des vols bombardiers soviétiques dans des zones inhabituellement proches des cotes...! Intox russe, toujours est-il que les suédois la juge suffisamment sérieuse pour s'en inquiéter sérieusement .. La suede qui ne fait pas partie de l'Otan comme ses voisins ses sent particulièrement visée et la pousse a s'interroger sur une intégration dans cette structures militaire au grand dam des russe qui menacent de retortion en cas de ..! Faut-il y voir là une posture soviétique qui dévoilerait les craintes suédoises..? La Suède confrontée a cette perception d'une menace de moins en moins latente prend conscience comme certains autres Etats que les politiques de réductions militaires place le pays dans un état de faiblesse critique et elle commence a agir via une remontée des investissements militaires...à suivre !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.