Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

Pas d'A330 MRTT pour l'Inde
A330MRTT © Defgouv

Pas d'A330 MRTT pour l'Inde

New-Delhi comme à son habitude, a de nouveau cassé la procédure d'acquisition de six Airbus A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport).

Alors que la firme européenne et l'armée de l'air indienne semblaient depuis 2013 biens parties pour signer un accord exclusif à hauteur d'un milliard d'euros, l'administration en a décidé autrement, refusant les propositions négociées d'Airbus. C'est la seconde fois que l'Inde casse la procédure d'achat d'avions ravitailleurs européens. Et ce n'est pas une affaire de qualité, mais bien de prix ou de pression étrangère.

Car le ravitailleur d'Airbus est déjà en service au sein de la Royal Air Force (par l'intermédiaire d'une société privée), de la Royal Australian Air Force, et est attendu dans l'armée de l'air française pour 2017. Les derniers Retex semblent très favorables au Tanker, dont les capacités sont jugées bien supérieures à celles du KC-45A américain (qui fut sélectionné en 2008 par le Pentagone).

Commentaires

  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 14/09/2016 à 21h56

    Que dire, quoi penser ? Ce pays est decidement bien décevant au regard de ses atermoiements compulsifs tant administratifs que politique - La question du prix est souvent récurrente et je suis heureux de voir la France et Dassault ne rien lâcher a propos du Rafale - Les indiens voudrait ce must pour le prix d'un sukkoi avec de surcroit un engagement qualitatif sur les productions indiennes de cette avion alors qu'il existent de fort doute sur la capacité indienne a mener la construction d'un tel avion - L'historique du Tejas est a ce sujet édifiant..25ans de R&D et de production aléatoire pour accoucher d'un avion en deça du cahier des charges - Déjà sous qualifié avant d’être en service courant ..! Ce pays ne mérite pas le Rafale, quand au prix les russes leur braderont bien leur production et ils ont leur Make in India pour compléter - Le MRTT , trop cher, soit les russes disposent la aussi de quoi leur proposer un ravitailleur - Pour nous...surtout ne rien lâcher face a ces gens là..!

  2. Michka Leroux
    le 09/10/2016 à 16h02

    "semblaient depuis 2013 biens parties " corrigez en " semblaient depuis 2013 BIEN parties"

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.