Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

SOFINS : Vers une nouvelle commande de buggy volant ?
Un buggy volant Pegase en vol. © Pegase

SOFINS : Vers une nouvelle commande de buggy volant ?

Le buggy volant Pegase, développé par la petite entreprise innovante Vaylon, pourrait bien rencontrer un vif succès ! Du moins auprès des forces spéciales, particulièrement françaises.

Alors qu'un premier buggy volant, version P0 a été livré il y a un an aux COS (Commandement des Opérations Spéciales), les nombreux essais réalisés ont montré que les français, intéressé par le concept, souhaitaient modifier ce VTT convertible en aéronef. Ce à quoi a travaillé la société strasbourgeoise.
Une nouvelle version, dite P1, mettra en œuvre un châssis plus léger et offrant un emport plus important. En place de l'acier tubulaire, le châssis devient en carbone composite. Résultat, le buggy volant, peut prendre plus de charge et avec deux personnes à son bord, il ne dépasse pas les 450 kg. Ce qui offre un avantage énorme : celui d'entrer dans la catégorie des ULM et non plus d'être considéré comme un aéronef. Résultat : une liberté de vol sans la contrainte de devoir déposer un plan de vol pour toute insertion dans la troisième dimension. Solution évoquée par le ministre comme intéressante pour les forces spéciales durant le salon SOFINS, le P1 plus léger pourrait bien être commandé dès cette année, grâce à « financement innovant ». Alors que le PO devrait recevoir sa qualification avant la fin 2016. Et une fois le label forces spéciales françaises obtenu, ce sont bien d'autres marchés qui devraient s'ouvrir pour la PME innovante...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.