Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

Discours pour le salon d'armement des forces spéciales, par M. Jean-Yves Le Drian.
Jean-Yves Le Drian salue les forces spéciales françaises. © Ministère de la Défense

Discours pour le salon d'armement des forces spéciales, par M. Jean-Yves Le Drian.

A l'occasion de l'ouverture de la seconde édition du SOFINS, le ministre de la Défense s'est rendu sur place, au camp de souge, et y a tenu un discours. Voici quelques moments clés.  

« J’observe avec satisfaction que l’attractivité de l’événement s’est renforcée. 156 entreprises exposantes sont présentes cette année, soit 50% de plus qu’il y a deux ans. Vingt start-up sélectionnées pour leurs produits innovants ont par ailleurs été invitées. J’espère que ce salon contribuera à leur développement. »

« Notre démarche est bien aujourd’hui d’intégrer d’emblée le besoin des forces spéciales (FS) dans un nombre croissant de programmes d’armement et optimiser le lien avec le monde de l’entreprise. Notre objectif est clair : il vise à raccourcir la boucle innovation / développement / acquisition. Les forces spéciales sont désormais un élément clé, et reconnu comme tel, de notre stratégie militaire. Dans le livre blanc puis dans la loi de programmation militaire, elles ont été élevées au rang des priorités stratégiques. Le renforcement des effectifs des unités, le lancement des programmes de remplacement des vecteurs terrestres et la rénovation du parc aéronautique ont été initiés dans cette perspective, et se poursuivent avec des ressources financières à la hauteur de nos ambitions. »

« Dès lors que les forces spéciales s’engagent contre des groupes terroristes, il est essentiel qu’elles disposent d’un renseignement exhaustif et actualisé, fruit de la fusion d’informations provenant des différents services de renseignement. »

« C’est pourquoi l’actualisation de la LPM, à laquelle je me consacre depuis plusieurs semaines et qui a été décidée par le Président de la République et qui fera l’objet d’un examen à l’Assemblée nationale au mois de juin, constitue une occasion unique d’examiner les besoins nouveaux. A l’évidence, ceux des forces spéciales sont importants. Ils sont justifiés par un engagement opérationnel qui ne décroît pas. »

« Les différents équipements que j’ai pu voir lors de mon passage parmi vous tout à l’heure me confortent dans l’idée que le SOFINS contribue à notre politique de renforcement des forces spéciales. Ces équipements touchent à tous les secteurs de l’innovation et de notre industrie de défense. »

Il conclut son discours en s'adressant plus particulièrement aux FS :
« Au nom du Président de la République, je veux saluer la valeur de votre engagement et vous féliciter pour vos succès opérationnels. Pour m’être rendu à de nombreuses reprises à vos côtés, sur les théâtres d’opérations, je mesure le haut degré d’exigence demandé à chacun d’entre vous et les sacrifices qu’impose l’exercice de ce métier. Vous avez toute notre reconnaissance, et vous pouvez compter sur mon soutien.Au moment de conclure, je suis tenté de vous donner rendez-vous pour une troisième édition. Je souhaite au SOFINS le meilleur développement. Je vois en tout cas réunis devant moi tous les éléments qui permettront de garantir des collaborations fructueuses, pour les années à venir, entre le monde de l’entreprise et les forces spéciales. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.