Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

L'Argo MIL XT
MIL XT © Argo

L'Argo MIL XT

Ce petit véhicule terrestre dénommé Argo (d'Ontario Drive & gear Limited, Canadia), est en service dans les forces de l'OTAN en différentes versions. Changeant, mutable, robuste et polyvalent le MIL XT-AM 8x8 est un véhicule tout terrain de transport à destination des troupes mobiles.

Destiné à être utilisé sur tous les continents, sous tous les climats, dans toutes les conditions, le MIL XT-AM est employé par les forces spéciales occidentales et par les groupes commandos amenés à agir dans la profondeur des lignes stratégiques. Ce type d'action impose de la mobilité et de la discrétion, deux choses que propose l'Argo.

Répondant parfaitement aux exigences tactiques, le MIL XT-LF peut être utilisé pour plusieurs missions : transport de troupes, transport de matériels, de carburants, de rations, de munitions, pour l'évacuation sanitaire... tous un panel de capacités qui intéresse les armées modernes dont la politique est aujourd'hui tournée vers la projection et l'agilité.

De plus, comme cela le fut démontré lors du Salon Eurosatory, le véhicule canadien peut être équipé de mitrailleuses (exemple de la Minimi de FN Herstal) ce qui donne au tout-terrain une aptitude non négligeable, notamment en cas de retrait et d'évacuation (annihiler la poursuite).

En France, l'ensemble des véhicules modernes doivent pouvoir être projeté à partir d'avions de transport : A400M ou C130 Hercules. C'était une volonté stratégique émise par les armées au cours des années 1990 (Livre blanc 1994). Or l'Argo est parfaitement transportable, mais surtout aérolargable et héliportable, puisque le 8 roues ne pèse que 800kg. On peut parfaitement s'imaginer une action commando étalée sur une courte durée nécessitant un besoin urgent de véhicule mobile afin d'effectuer une évacuation ou un déplacement. Un NH-90 de l'ALAT ou un Caracal de l'Armée de l'Air pourrait alors héliporter le véhicule sur une zone précise (point GPS) transmise par liaison. Lors de l'opération Arès en Afghanistan, les Forces spéciales du COS se déplaçaient parfois à partir de quads, particulièrement appréciés pour leur petite taille et leur agilité. Deux spécificités de plus en plus demandés par les hommes du COS ou des groupements commando qui attendent beaucoup de la miniaturisation des moyens.

Commentaires

  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 24/06/2016 à 23h49

    On se plait a rêver d'une propulsion hybride pour ce genre d'engin et certainement d'un autre train de pneumatiques plus résilient

  2. Ysgawin HADDAD
    le 25/06/2016 à 14h41

    là, je rejoins "legrandjacques", un hybride, pouvant sur une courte distance au moins, fonctionner en tout électrique, donc en tout silencieux, de ce petit engin transportable non seulement pas les C130, mais aussi vu son poids plume par les CASA ou par tous nos hélicoptères de manœuvre ça pourrait ouvrir des horizons à des commandos de reconnaissance et d'action en profondeur, nos bons CRAPS... Mais ne bavez pas d'envie les gars, ces engins ne sont pas assez médiatiques et pas en service aux states, donc vous ne les aurez pas !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.