Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

Eurosatory2016 : Fusion sight
Fusion Sight © Bertin Technologies

Eurosatory2016 : Fusion sight

Le 1er juin 2016, l'actuel GCOS (Commandant du Commandement des Opérations Spéciales) le général Grégoire de Saint-Quentin, a exprimé devant la Commission de la Défense nationale et des Forces armées, présidée par le député Mme Patricia Adam, la désuétude des JVN françaises.

Clair et concis, le GCOS a également fait remarquer l'évolution des moyens des « techno-guerriers » contre lequel luttent les armées occidentales au Levant, pour qui les technologies de vision nocturne ne sont plus étrangères. Cela suppose une prise de conscience, une mutation des comportements et un maintien de la recherche et du développement de technologies derniers cris, notamment sur la miniaturisation, le champ large, et le niveau de définition.

En l'occurrence, Bertin Technologies oeuvre depuis 60 ans sur la scène de l'innovation industrielle des technologies de Défense et de sécurité. Au cours du salon Eurosatory2016, l'entreprise française a présenté le Fusion sight, un monoculaire de vision nocturne développé en partenariat avec Photonis Technologies. Premier monoculaire portable au monde, il fusionne des images numériques de couleur à bas niveaux de lumière (BNL) et des images thermiques. Cette aptitude est supportée par l'hybride conception qui rassemble au sein de l'équipement, un imageur thermique haute résolution avec un capteur Kamelon bas niveau de lumière.

Le soldat français qui souhaiterait utiliser le Fusion Sight pourrait choisir différents modes de vision étant donné que les capteurs qui équipent le monoculaire sont adaptés aux variétés environnementales. L'utilisateur aura le choix de visualiser le champ de vision en image thermique, en image visible BNL ou en image fusionnée thermique.

Le premier monoculaire compact mondial a la possibilité d'enregistrer en haute définition des images recueillies à une distance pouvant être supérieure à 3 km, de les sauvegarder sur un support numérique, ou de les diffuser en direct sur un écran déporté. Ce qui est un avantage certain pour des forces opérant dans des milieux urbains (Kosovo), ou montagneux (Afghanistan, Adrar des Ifoghas) en coordination avec les centres de renseignement militaire.

Commentaires

  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 22/06/2016 à 16h28

    La taille et le poids du matériel sont les deux ennemis rédhibitoires du fantassin débarqué ce qui n'est pas forcement bien compris pour l'équipement Felin même s'il nous est promis un avenir meilleur a ce sujet - Ce matériel certainement performant de chez Bertin tout comme la nouvelle jumelle compact de Safran vont dans le bon sens et n'en doutons pas sont promis a un avenir certain au sein des FS et autres unités française ou export...cocorico

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.