Logo Journal Les Sentinelles - Actualité sécurité et défense

L'Alliance Atlantique en réunion à Varsovie
Soldats sous pavillon OTAN © OTAN

L'Alliance Atlantique en réunion à Varsovie

 La réunion de 28 chefs d'Etats et de gouvernement membres de l'Alliance atlantique se tiendra à Varsovie les vendredi 8 et 9 juillet. Varsovie ville de Pologne, ancien Etat du bloc de l'Est qui s'est fait le promoteur d'une politique active et offensive vis-à-vis du grand voisin russe.

Si l'unité de l'OTAN sera au centre des préoccupations, d'autres sujets ne manqueront pas d'être abordés. Le premier sera certainement celui de la Russie et du Donbass : quelle politique menée pour amorcer ou désamorcer les tensions politico-militaires avec la Russie. Quelle politique diplomatico-militaire incarner face à une puissance mitoyenne sans envenimer les ambitions bellicistes de chacun, comme ont pu le faire maladroitement (ou adroitement...) les Allemands par l'envoi de nouvelles troupes à la frontière russe (attitude critiquée par le ministre des Affaires étrangères Franck Walter Steinmeier).

En rappelant que Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN avait déclaré que « l'OTAN ne recherchait pas une confrontation ». D'où la véritable intérrogation, que recherche-t-elle ? C'est la réponse qu'essaieront d'apporter le Premier ministre canadien, Justin Trudeau et ses pairs.

Autre sujet brulant, le Brexit, et la problématique britannique : la Couronne souhaitera-t-elle plus d'OTAN ? La Royal Army va-t-elle subir de nouvelles coupes budgétaires ? Quel rôle européen pour les sujets de Sa Majesté ? En soit, Europe ou Grand large ?

L'Ukraine ne sera pas oubliée des débats, avec la grande interrogation des moyens à fournir (financiers, humains et matériels) en considération des fins à définir : faut il plus de formation des troupes ukrainiennes ? Plus de moyens militaires ? Ou bien réorienter la grande stratégie ?

Enfin la lutte contre l'Etat islamique. L'alliance devrait annoncer de nouvelles mesures en direction du Levant. Des avions de surveillance et de patrouille maritime doivent venir bonifier l'activité de la Coalition, et la question se posera sur l'accentuation de la formation des officiers et sous-officiers irakiens.

Ce sommet de Varsovie devrait fixer pour les quelques années à venir, les orientations de l'Alliance. En rappelant que les débats se feront avec la certitude d'obtenir une hausse du budget militaire américain à destination des forces implantées en Europe....

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.